Actions

La Ville souhaite expérimenter l’éco-pâturage pour la tonte de certaines parcelles et espaces verts.

La Ville souhaite identifier les différentes filières d’utilisation des produits issus de la gestion des bois et forêts.

A l’instar d’autres centres urbains (Paris, Liège, etc.), la Ville de Bruxelles souhaite développer un outil en ligne destiné aux habitants ou groupes d’habitants qui souhaitent demander un permis

La question de l’eau est au centre des préoccupations de la Ville de Bruxelles qui lui consacre une stratégie propre.

L’utilité des toitures plates est très large : production d’énergie, végétalisation, récupération de l’eau de pluie, potager, ruche, etc.

Les risques liés aux changements climatiques pour les zones urbanisées à Bruxelles sont les inondations d’une part et les ilots de chaleur urbains d’autre part.

La Ville de Bruxelles développe un maillage végétalisé qui relie les espaces verts, les chemins, les sentiers, les itinéraires cyclo-piétons et le maillage vert/bleu régional existant.

Le Centre administratif actuel est aujourd’hui vétuste et ne correspond plus aux besoins d’accueil du public.

Un plat végétarien représente 50 % de CO2 en moins par rapport à un repas carné.

La Ville souhaite organiser des workshops pour sensibiliser les commerçants aux économies d’énergie.

Pages